Librairie archi Paris VOLUME
47, rue Notre-Dame de Nazareth_Paris 3 (France)
M° République / Temple / Arts & métiers / Strasbourg-Saint-Denis
téléphone : +33 (0)1 85 08 02 86 / contact@librairievolume.fr

Librairie archi paris Amis de VOLUME
VOLUME_f
librairie et bien plus centrée sur l'architecture, urbanisme et paysage
bookstore and so much more focused on architecture, urbanism and landscape
VOLUME_PARIS
Je veux des infos de VOLUME ! / Give me some news!
Du mardi au samedi de 11h00 à 20h00

From tuesday to saturday from 11.00(am) to 8.00(pm)
BIENTÔT CHEZ VOLUME
EXPOSITION

NOMADES (6BIS)

Frédéric GALLIANO

jusqu'au 1er juin
Frédéric GALLIANO
JEUDI 2 JUIN - 19h30


LES CAHIERS DE L'ÉCOLE DE BLOIS #14

PARIS VILLE OUVERTE

Jean-Christophe BAILLY
LANCEMENT
Exposition de Mehdi ZANNAD et Bernard PLOSSU jusqu'au 28 mai à l'occasion de cette rencontre.
VOLUME HORS-LES-MURS
RENCONTRE
MERCREDI 25 MAI - 19h30


LES CARNETS DU PAYSAGE #29

DÉCHETS

'On estime la masse totale de débris tournant autour de notre planète à la suite de l'exploration humaine de l'espace à 5 800 tonnes. Sur Terre, l'activité humaine générerait 10 milliards de kilos de déchets par jour, et environ 13,8 tonnes par an et par habitant en France, déchets ménagers et industriels confondus. Face à un tel phénomène, nous sommes aujourd'hui dans un rapport de fascination et de répulsion. Le sujet nous confronte à des questions éthiques et esthétiques, et aussi à celle des ressources que représentent ces masses de déchets. Elles ont modelé les territoires, en creux et en reliefs. Comment traiter ces matériaux ? Comment accueillir ce que nous avons rejeté et en tirer le meilleur parti ? Nous ne parviendrons jamais à l'objectif "zéro déchet". C'est là une part constitutive de nos sociétés ; en ce sens, elle est probablement irréductible et il faut apprendre à l'accepter comme une composante de nous-mêmes, qu'elle nous plaise ou non. Mais nous devrons nous montrer inventifs pour vivre correctement en préservant l'avenir et la vie, d'un bout à l'autre de la planète.'

Avec Jean-Marc BESSE, Gilles TIBERGHIEN & Alexis PERNET.

JEUDI 9 JUIN - 19h30


ALDO ROSSI, LA STORIA DI UN LIBRO

RENCONTRE
Ce livre, issu d'un colloque international qui s'est tenu à l'Institut Universitaire d'Architecture de Venise en 2011, raconte l'histoire d'un livre, sa genèse, sa propagation à travers les nombreuses traductions et dans des contextes culturels divers, dans le désir de mettre l'accent sur les questions ouvertes ou non résolues qui tournent toujours autour de L'Architecture de la ville. Loin d'être un livre d'histoire de l'architecture, il est plutôt un recueil d'essais qui documentent les contrastes dans les polyphonies des voix qui résonnent dans le volume. Enfin, l'objectif de ce livre n'était pas de dire un dernier mot sur cet ouvrage, mais de vérifier la réception qu'il a eu au cours de ces 45 ans et d'apprécier sa pertinence, y compris la possibilité qu'il soit devenu un point de départ pour d'autres études sur la ville et son architecture.

Avec Patrizia MONTINI ZIMOLO (IUA Venise) et Thierry ROZE (ENSA Paris-Malaquais).
VENDREDI 10 JUIN - 19H30



LA POLITIQUE DU BULLDOZER

Léopold LAMBERT
/>
RENCONTRE
Éditions B2

Nous sommes le 23 juillet 2014, à Gaza, dans la maison du beau-père de l’auteur palestinien Atef Abou Saef où vivent désormais 14 personnes de la famille dans seulement 2 pièces. Une explosion terrifiante se fait soudain entendre. Personne ne peut s’habituer à la peur que la prochaine frappe plus près encore. « La pooooooorte ! » crie Jaffa, la fille de 19 mois d’Abou Saef. En effet, personne n’a su lui expliquer l’horrible réalité du bruit terrorisant des explosions. Dans son essai, Léopold Lambert relate les politiques israéliennes du 'Bulldozer' : en référence au surnom du général Ariel Sharon – ministre pendant 12 ans entre 1981 et 1999 et Premier ministre entre 2001 et 2006 –, ainsi qu'à la version militarisée du Caterpillar D9 en appliquant la doctrine.

Léopold LAMBERT a fondé THE FUNAMBULIST, une revue et un blog consacrés aux politiques du corps et de l'espace.

MARDI 14 JUIN - 19H30


L'IDÉE DE CONFORT


Tony CÔME / Juliette POLLET
RENCONTRE / LANCEMENT
Une anthologie
Du zazen au tourisme spatial

Le confort est-il une discipline « douce » ? La quête du bien-être, de la détente, à laquelle tout un chacun semble aujourd’hui aspirer, est-elle synonyme d’un contrôle du corps et par là, de l’être social ? L’ouvrage aborde cette notion clef à travers la conception du cadre de vie et de l’environnement domestique, croisant les disciplines et les approches autour de quatre grands axes : Définitions, Généalogie, Territoires et Fabrique.
Qu’ils témoignent d’une expérience ou de la mise en œuvre de postures théoriques, les écrits de designers (Ugo La Pietra, Normal Studio, Ronan et Erwan Bouroullec) répondent aux points de vue des scientifiques. Les analyses des investigateurs de la culture matérielle (Georges Vigarello, John E. Crowley), dialoguent avec les grandes fresques holistiques de Siegfried Giedion, Joseph Rykwert et Bernard Rudofsky. Le récit d’anticipation cauchemardesque livré par Dunne & Raby fait écho aux visions désenchantées de Pierre Mac Orlan, publiées au début des années 1930. Les efforts de définition normative du confort développés dans différents traités pratiques, qu’ils soient à l’usage des menuisiers (André-Jacob Roubo), des designers (Henry Dreyfuss, Bengt Åkerblom, Alain Wisner) ou des architectes (Robert Kerr, Ernst Neufert), rencontrent les essais de déconstruction menés par des penseurs comme Alexander Mitscherlich ou Jacques Pezeu-Massabuau. La conférence fondamentale de Marcel Mauss sur les « techniques du corps » ou les travaux d’un autre anthropologue, Gordon W. Hewes, sur la « distribution mondiale des postures » se confrontent à la gymnastique domestique pratiquée par Bruno Munari sur « un siège inconfortable » ou aux investigations d’Octave de Gaulle sur le confort en apesanteur.
Des faudesteuils médiévaux aux réfrigérateurs connectés, du zazen au tourisme spatial : le spectre du confort se dévoile au fil des pages – parfois mou, souvent flou, omniprésent, insaisissable.
 

Cette anthologie rassemble des essais inédits, nouvellement traduits, diffcilement accessibles ou peu connus, qui questionnent la notion de confort et l’histoire de son émergence.