Librairie archi Paris VOLUME
47, rue Notre-Dame de Nazareth_Paris 3 (France)
M° République / Temple / Arts & métiers / Strasbourg-Saint-Denis
téléphone : +33 (0)1 85 08 02 86 / contact@librairievolume.fr

VOLUME_f
librairie et bien plus centrée sur l'architecture, l'urbanisme et le paysage
bookstore and so much more focused on architecture, urbanism and landscape
VOLUME_PARIS
Je veux des infos de VOLUME ! / Give me some news!

Du mardi au samedi de 11h00 à 20h00

From tuesday to saturday from 11.00(am) to 8.00(pm)

BIENTÔT CHEZ VOLUME
EXPOSITION
photographies

Christian GLOBENSKY

Inside the museum

jusqu'au 3 juin
VOLUME HORS-LES-MURS
s
mardi 30 mai - 19h30

RENCONTRE JARDINS RENCONTRE

PARCS ET JARDINS DE PARIS

ET DE SES ENVIRONS

Jacqueline WIDMAR STEWART
Depuis plus de 350 ans de phénoménaux espaces en plein air ont été conçus, préservés et ouverts au public. Dans son livre Jacqueline Widmar Stewart suit le tissage de la tapisserie des parcs de Paris et ses environs.
De nombreuses couches d’éléments et de thèmes tissent les parcs français. Aussi loin que l’on remonte dans l’héritage ancien, les vestiges de l’histoire de Paris apparaissent dans tous les parcs, quelque soit leur taille. La répartition équilibrée des espaces verts dans la ville reflète une époque majeure du 19ème siècle ; les parcs contemporains maintiennent ces traditions.
Un certain nombre de parcs et jardins français du 17ème siècle ont appartenu initialement aux domaines royaux, et non été ouverts au public que plus tard. Le premier parc de Paris, le Jardin des Tuileries, a ouvert ses portes au public en 1667.
Soigneusement conçus et méticuleusement adaptés aux besoins de l’époque, certains parcs ont camouflé le délabrement urbain avec splendeur ; d’autres ont converti des sites industriels à un usage récréatif, tout en maintenant des liens culturels avec le passé. Beaucoup de merveilles invitent tous ceux qui pénètrent dans les sphères magiques de Paris : une promenade paysagère de plusieurs kilomètres au-dessus de rues animées ; un jardin moderne suspendu au-dessus d’une gare ; un parc sur la rive d’un canal avec ses grandes curiosités architecturales rouges ; une allée au milieu d’une île de la Seine ; un marais récemment construit qui abrite déjà des canetons colverts ; des nuages de parfum émanant des roses de la collection originale de Joséphine Bonaparte.
Depuis ses études secondaires dans l’Indiana (USA), la langue et la littérature françaises ont fasciné Jacqueline Widmar Stewart, qui a étudié dans les universités du Colorado et du Michigan et qui a obtenu son doctorat en droit à l’Université de Stanford à Palo Alto. Elle a publié plusieurs livres dont Parks and Gardens in Greater Paris, maintenant traduit en français, et Champagne Regained, sur l’histoire du champagne et de son commerce publie par les éditions Axel Menges.
 
Mercredi 7 JUIN - 19h30

RENCONTRE ESSAI RENCONTRE

LE GRAND ESPACE COMMUN

Alain GUIHEUX

« Les titres du journal Libération deviennent vite des projets d’architecture. Cette nouvelle situation n’est plus disciplinaire, elle capte tout ce qui vient d’ailleurs: la réponse de l’architecture aux sollicitations des tendances est immédiate. »

Une capacité accélérée d’importer la nébuleuse imaginaire de l’instant, voici l’efficacité de l’architecture. C’est à elle de rendre possibles toutes les histoires que les humains se racontent, tous les désirs et toutes les tentations. Les dispositifs architecturaux travaillent les repré-sentations et les comportements, et réalisent ainsi la performance de l’architecture dans sa capacité à nous transformer.
Architecte et théoricien, Alain Guiheux explore le déploiement de cette extension de l’univers ouvert de l’architecture au sein de l’ensemble des objets fabriqués
et communicants.
Au travers d’un parcours en six chapitres dans le mouvement des histoires, des évènements et des images, l’auteur nous conduit à en repenser quelques thèmes majeurs – l’urbanisme comme récit, le projet réflexif, le point de vue de l’expérience et de l’émotion, le patrimoine de l’instant, les scènes architecturale et cinématographique, la transluscence comme valeur.
Et pourtant, il serait erroné d’en conclure à la dissolution de l’architecture: car c’est au final à l’architecture de conditionner la production même d’imaginaires et, plus radicalement, de transformer nos paradigmes. C’est en suivant les traces d’une quête qui, siècle après siècle, nous conduit au Grand espace commun, vers un dépassement émancipateur de toutes les différenciations binaires, qu’Alain Guiheux signe un livre engagé et confiant.

Jeudi 8 JUIN - 19h30

VERNISSAGE EXPOSITION VERNISSAGE

Armelle BARRET

Typologie d’une ville nouvelle

Cergy-Préfecture (1969-2016)

Dessiner et archiver les éléments architecturaux de la ville nouvelle de Cergy-Pontoise. C’est ce qu’a entrepris Armelle Barret, qui est née et a grandi dans cette ville nouvelle. Cela a donné lieu au livret Typologie d’une ville nouvelle, Cergy-Préfecture (1969-2016), qui regroupe la série de dessins.

Colonnes, candélabres, pavés, bancs... qui avaient été pensés pour la ville nouvelle des années 1970-80 sont aujourd’hui des traces de cette histoire urbaine. Par le dessin, Armelle Barret souligne la qualité esthétique de ces éléments, montre la richesse des matériaux, des formes et le charme d’une ville nouvelle quand le paysage de celle-ci, trente ans plus tard, s’est transformé.


Les 45 dessins originaux seront présentés chez VOLUME.


Le livret Typologie d’une ville nouvelle, Cergy-Préfecture (1969-2016), auto-édité et réalisé à la main, est publié à 24 exemplaires.


Armelle Barret est graphiste et illustratrice.