Librairie archi Paris VOLUME
47, rue Notre-Dame de Nazareth_Paris 3 (France)
M° République / Temple / Arts & métiers / Strasbourg-Saint-Denis
téléphone : +33 (0)1 85 08 02 86 / contact@librairievolume.fr

VOLUME_f
librairie et bien plus centrée sur l'architecture, l'urbanisme et le paysage
bookstore and so much more focused on architecture, urbanism and landscape
VOLUME_PARIS
Je veux des infos de VOLUME ! / Give me some news!

Du mardi au samedi de 11h00 à 20h00

From tuesday to saturday from 11.00(am) to 8.00(pm)

BIENTÔT CHEZ VOLUME
EXPOSITION
photographie

LE GRAND ÉCART

MICHEL CORBOU

jusqu'au 31 décembre
VOLUME HORS-LES-MURS
s

Ile mirage, illusion de terre, juste un passage d'estran pour faire un cadre clair aux rochers posés dans l'air. Tout est dans l'air ici, tout est dans la mer...Pourtant on peut atterrir ici, il suffit de descendre du bateau, du moins c'est ce que l'on croit...Les chiffres ont disparus, vous êtes libres donc perdus ….
...Pour se perdre ainsi - (ainsi que disent les photos) -, pour atterrir dans un espace offert à ceux qui en nous, en nos corps trop lourds, se réveillent, se rebellent et subitement deviennent extraterrestres, il faut abandonner le plat de l'île qui sert de sommet, il faut s'extraire du vert et des calmes pâtures, il faut tourner le dos aux rares constructions, s'égarer dans l'espace du marnage où les crabes rayent la grève pour faire un dessin éphémère...
...Bien sûr il y a des limites mais on ne les voit pas. On peut ne pas les voir, on ne veut pas forcément les voir. L'artiste insiste, il nous place en situation d'immersion. Michel Corbou ne photographie pas l'eau mais c'est comme si on était dedans. On pourrait dire la limite c'est la mer, puisque nous sommes sur une une île. Mais non, rien ici ne résiste à l'analyse objective du terrain. Ce n'est pas le trait de côte qui fait limite, ce n'est pas la mer, c'est la lune...


Extraits d'un texte inédit de Gilles Clément
Vendredi 15 DÉCEMBRE - 19H30

RENCONTRE DESIGN RENCONTRE

DOMESTIQUE ADORÉ

Olivier PEYRICOT

Depuis 20 ans, Olivier Peyricot expérimente la production en design. De l’objet à l’espace, de la question domestique à l’urbanisme, dans les musées ou dans l’industrie, il s’empare des formes de l’existence — souvent paranoïaque — dans un environnement contraint par la saturation matérielle ordonnée par des managers de tous poils. Rivière, procession, épuisement, machine sont ses mots d’ordre métaphoriques. Il cherche le joint perméable entre le limon et le potable, pour y loger un espace de conversion. Il redessine la figure du designer en majordome, en élu, en chaman ou en plongeur équipé, personnage clé de la redistribution sociale des responsabilités.

 

OLIVIER PEYRICOT est designer, co-fondateur de l’agence de design iDSland (1996-2010), consultant en design et en urbanisme (2008-2014), enseignant à l’ENSAD (2008-2014). Il vit et travaille à Paris et à Saint-Etienne. Il est directeur de la recherche, des expérimentations et des éditions à la Cité du design depuis 2014 et directeur scientifique de la Biennale de design de Saint-Etienne 2017. Il mène en parallèle un travail personnel de recherche en design et en espace. Il est représenté par la Galerie Mercier&Associés (Paris), pour son travail le plus expérimental, et présent dans les collections du MoMA, du FNAC, du VIA et du Centre Pompidou.


Conception graphique : Anne Chaniolleau, Lionel Catelan, Cyril Paugnon.

Du 9 au 12 novembre 2017 VOLUME est à

OUVERTURES SPÉCIALES

Dimanche 17 décembre de 14h à 18h
Lundi 18 décembre de 11h à 20h