Librairie archi Paris VOLUME
47, rue Notre-Dame de Nazareth_Paris 3 (France)
M° République / Temple / Arts & métiers / Strasbourg-Saint-Denis
téléphone : +33 (0)1 85 08 02 86 / contact@librairievolume.fr

VOLUME_f
librairie centrée sur l'architecture, l'urbanisme, le paysage et la photographie
bookstore focused on architecture, urbanism, landscape and photography
Je veux des infos de VOLUME ! / Give me some news!
Du mardi au vendredi de 11h00 à 20h00, le samedi de 11h à 19h

From Tuesday to Saturday from 11am to 8pm, Saturday from 11am to 7pm

Les partenaires

l'agence immobilière spécialisée dans l'architecture des 20ème et 21ème siècle.

PHOTO EXPO PHOTO EXPO

Hervé JÉZÉQUEL

SURTSEY



Surtsey est une île-volcan créée après une série d’éruptions, de 1963 à 1967, à une trentaine de kilomètres au sud de l’Islande. Depuis son émersion l’île ne cesse de rétrécir, rongée par l’océan, les vents violents et les tempêtes qui balaient ces régions. Déclarée réserve naturelle protégée, Surtsey est interdite à l’homme dès 1965, à l’exception des expéditions annuelles conduites par des scientifiques réunis en un institut de recherche (Surtseyjarfélagið).

Vanessa Doutreleau, en ethnographe de l’inhabité et de l’impermanence des lieux, et Hervé Jézéquel, en photographe, questionnent ici la forme d’une île et sa capacité à produire un imaginaire universel en lien avec la mythologie nordique. Plus encore, l’expérience Surtsey révèle le processus d’appropriation d’une terre, aussi éphémère soit-elle, tant d’un point de vue physique que symbolique, et de sa mise en patrimoine. L’exposition et le livre mêlent les récits de l’île, réels et imaginaires, aux regards scientifiques et artistiques. En célébrant la beauté et le mystère de ces paysages et de ces matières, les photographies offrent une vision documentaire et esthétique de ce laboratoire de la création.

vers la boutique en ligne
RENCONTRE VILLE MEILLEURE RENCONTRE

JEUDI 19 MAI - 19H30

LA FERME DU RAIL

de

Clara & Philippe SIMAY




La Ferme du Rail réconcilie écologie, architecture et urbanisme.
Clara et Philippe SIMAY, membres de GRAND HUIT, le collectif qui a conçu ce projet, reviennent sur l'histoire et la philosophie  de ce lieu innovant pour se donner collectivement les moyens de défendre et prendre soin de nos lieux de vie.

 

La Ferme du Rail est un équipement de quartier autour de l’agriculture urbaine qui valorise par une production maraîchère les déchets organiques collectés.

Elle est lauréate pour le site Ourcq-Jaurès de l’appel à projet Réinventer Paris.
Son objectif est de minimiser les besoins en ressources énergétiques, alimentaires et financières par la mise en œuvre d’une économie circulaire. Elle développe des activités maraîchères en circuit court valorisant les déchets organiques de la ville. Elle s’articule autour d’une communauté de personnes en insertion et d’étudiants en horticulture.
Née du désir d’habitants et d’associations du XIXème arrondissement de voir grandir un lieu qui allie agriculture urbaine et solidarité, la Ferme du Rail vise l’insertion de personnes précarisées. Elle s’intègre au tissu social du quartier et génère une activité de service et de production agricole, créatrice d’emplois. Elle défend un modèle d’économie durable, sociale et solidaire, lié à l’interdépendance entre les acteurs du projet et les habitants. Elle s’appuie sur les compétences de chacun, appelées à se renforcer mutuellement, au bénéfice du quartier.
Les activités de la Ferme s’organisent en réseaux d’échanges locaux et territoriaux. Les fermiers proposent aux habitants du quartier un ensemble de services : collecte et traitement des déchets organiques locaux ou des invendus, maraîchage, restauration, vente de légumes, organisation d’ateliers et de manifestations mais aussi un service d’entretien d’espaces verts.

Équipement de quartier accueillant tous les publics, la Ferme du Rail comprend un restaurant et une épicerie-primeur qui sont des lieux de dégustation et de vente de produits de la ferme et d’agriculteurs partenaires. Elle est également un lieu de sensibilisation qui répond au besoin urgent de rencontres et de discussions autour de la nature en ville et de l’alimentation alternative.
Qu’il s’agisse de la formation aux activités de maraîchage et de compostage, de l’information sur l’agriculture raisonnée ou biologique, de l’échange de bonnes pratiques autour de l’écologie urbaine, la Ferme du Rail constitue une ressource sociale et culturelle dont les habitants du quartier et l’ensemble des Grands Parisiens peuvent se saisir librement.

Le bâtiment, de conception bioclimatique, atteint des performances exemplaires, en matière de thermique, de gestion de l’eau, d’emploi de matériaux biosourcés (isolation en paille) et de réemploi, de consommations et de maintenance.
Les pratiques culturales s’inspirent de la permaculture et la production se déploie dans toute la ferme.
L’hybridation des usages au sein du bâti permet d’intensifier la production sur les petites surfaces.

HORS LES MURS

JEUDI 26 MAI

VOLUME

est ouvert de 13h à 18h